Actualités

Affaire ICC SERVICES :   Bohicon interpelle Boni Yayi pour aider la CRIET à la manifestation de la vérité

Affaire ICC SERVICES :

Boni Yayi interpellé à éclairer la CRIET sur son rôle dans le scandale financier

Les spoliés de Icc Services réunis dans  la ville de Bohicon,  ont tenu une conférence de Presse ce samedi 29 Décembre 2018. Ces derniers à travers une déclaration, ont donné leur point de vue sur les bouleversements intervenus au plan socio politique depuis le début du procès démarré à la CRIET à Porto Novo. Ils ont relevé dans les débats à la CRIET , les relations douteuses qui existent entre les promoteurs et les acteurs politiques membres des FCBE , en l’occurrence Boni YAYI. Ils demandent alors à l’ancien Chef d’Etat, d’aider à la manifestation de la vérité, en éclairant les populations sur le rôle qu’il a joué dans le scandale financier.

Lire la déclaration des spoliés de Icc Services

Béninoises béninois, Chères populations.

Notre pays depuis l’historique conférence des forces vives de la Nation en 1990, connait des moments difficiles. Le vivre ensemble est perturbé par des révélations qui du ridicule à l’ubuesque nous interpellent. Depuis quelques jours, l’affaire dite Icc Services a emballé l’opinion publique dans un tourbillon d’évènements inattendus, chargé d’abord de révélations (1), ensuite de terreur (2) et enfin de méfiance (3).

(1)Au premier niveau, nous avons suivi dans différents médias, les auditions des acteurs du procès Icc Services. Alors que nous croyions que cette affaire ne concernait que quelques individus avides d’argent, qui nous ont spolié et grugé, nous apprenons avec effroi que certaines hautes personnalités du Bénin, dont le Président de la république Boni Yayi étaient complices de ces personnes douteuses.

En effet, Le Sieur Emile Tégbénou a martelé devant la Criet qu’il connaissait bel et bien Boni Yayi vers qui, il serait allé 5 fois au Palais de la Marina au lendemain de son interpellation. Des cultes étaient célébrés au domicile de Boni Yayi et son cousin Abou Salomon Yayi était en affaire avec Emile Tégbénou sur instruction du Chef de l’Etat. Les mêmes auditions ont révélé, les liaisons dangereuses entre les acteurs de Icc Services et les membres du parti FCBE. Le même Emile Tégbénou a dévoilé comment il a financé les groupements des Femmes FCBE, et les activités du parti actuel du Chef de l’Etat Boni Yayi.

Des vins étaient fabriqués par l’argent de Icc Services à l’effigie du Chef de l’Etat, et partagés au Palais de la Présidence. Plus grave il a été servi au peuple béninois, qu’une somme de 27 milliards auraient été dérobés au domicile de Emile Tegbénou à Porto Novo. Par ailleurs, les révélations sur la police et l’armée montrent que l’affaire a été gérée depuis la présidence avec une grave immixtion de l’Exécutif dans le judiciaire.

(2) Chers populations ; Nous en étions là, quand les réseaux sociaux ont servi de canal à la diffusion d’une vidéo terroriste, dans laquelle des hommes cagoulés en uniforme, menaçaient les autorités du pays, d’organiser une rébellion armée, s’il n’était pas mis fin à la diffusion du procès Icc Services. Dans la même foulée, et par voix de presse, nous avons appris que le militaire auteur de la vidéo serait originaire de Tchaourou et a réussi à échapper à la police républicaine. Il n’a pas nié l’évidence et a même écrit sur les réseaux sociaux.

Béninoises, Béninois, notre pays reste un et indivisible, et aucun digne fils du Dahomey ne cède à la peur et à l’intimidation. La terre d’où nous tenons cette rencontre a été le symbole de la lutte anti impérialiste et de la bravoure des fils et filles de ce pays. Le terrorisme est l’arme de celui qui panique, c’est le terroriste qui a souvent peur. Ces agissements, montrent donc que les personnes qui se reprochent des choses dans le dossier Icc Services ont peur de la vérité.

(3) Chers populations ; deux anciens présidents de la république se sont déjà prononcés sur le procès Icc Services en cours à la CRIET. Nicéphore Soglo a dit comment il a été au courant de l’affaire, et Boni Yayi par la voix de ses avocats, a menacé de traduire en justice pour diffamation, certains sachants qui ont déposé devant la cour.

Chers amis , la ville de Bohicon et tous les spoliés du plateau d’Abomey ont leur mot à dire dans ce débat. Nous voulons une seule chose : la manifestation de la vérité. Après huit ans d’attente, nous souhaitons savoir ce qui s’est réellement passé, et nous voulons situer les responsabilités. L’affaire Icc Services nous a laissé une amère expérience et nous sommes tentés de croire depuis le début du procès, que cette affaire est une conspiration contre le peuple béninois. Les épargnes des pauvres populations ont été empochées impunément.

Nous voulons depuis Bohicon rassurer l’ensemble des spoliés de Icc Services sur toute l’étendue du territoire national que tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire vont rendre compte. Nous invitons les juges de la CRIET à une grande impartialité, et à la mise en œuvre d’une justice équitable pour tous. Le procès Icc services ne doit pas être un simulacre. Il doit permettre au peuple de connaitre les vrais auteurs de son malheur.

C’est pour cette raison que nous appelons respectueusement le président Boni Yayi à aider à la manifestation de la Vérité. Les lettres d’intimidation de ses avocats et de ses partisans ne sont pas de nature à apaiser la colère des populations, ni à installer un climat favorable à la concorde nationale.
Chers populations, notre pays à la croisée des chemins et nous voyons les différents efforts faits à divers niveaux. Nous vous invitons donc au calme et à ne pas céder aux intimidations et aux manipulations.

Vive le Bénin

Je vous remercie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top