Actualités

Bénin/Chronique :Chantiers en revue !

Bénin/Chronique :

Chantiers en revue !

Angelo Dossoumou

 

C’est assez rare pour ne pas être souligné. Juste après le Conseil des ministres d’hier, le chef de l’Etat est descendu sur le terrain constater par lui-même, l’avancement de certains travaux à Cotonou. Pour être plus précis, le Président Patrice Talon accompagné de ses ministres du cadre de vie et des infrastructures et des transports s’est rendu sur les chantiers du site d’hébergement des pèlerins au Hadj à Akpakpa puis sur celui du boulevard de la Marina en réfection. Pour une surprise, c’en est une. Car, depuis son avènement au pouvoir, le chantre du Nouveau départ, contrairement à son prédécesseur, nous a plutôt habitués à laisser ses collaborateurs s’occuper généralement de ce genre de visites. Sans doute, c’était le signe d’une grande confiance à leur endroit et aux rapports qu’ils produisent.

Mais, aussi curieux que cela puisse paraître, le voir aller s’entretenir avec les entrepreneurs en charges des travaux, faire des observations et des requêtes, ne peut que laisser la porte ouverte à toutes les interprétations. Evidemment, ç’aurait été à la veille d’une campagne électorale, que le premier réflexe serait d’incriminer le visiteur impromptu. Par contre, cette stratégie, à mon avis, trahit une impatience au niveau du locataire de la Marina et pourrait laisser penser que c’est sa nouvelle trouvaille pour davantage mettre une douce pression sur ses ministres et les entreprises en charges des travaux.

Déjà, le seul fait de savoir qu’à tout moment, une visite présidentielle peut intervenir, obligerait les exécutants, à tous les niveaux, à mieux veiller sur la qualité des matériaux et des travaux sans oublier la célérité qui fait souvent défaut. D’ailleurs, la sagesse commence par la peur du gendarme et dans un pays où la confiance n’exclut pas le contrôle, parfois, il faut la mettre à l’épreuve. De plus, sans être un technicien des travaux publics,  à l’occasion de sa descente d’hier sur le terrain, il n’est pas resté qu’admiratif. Ainsi, des observations et des suggestions, il a eu à en faire aux entrepreneurs. Maintenant, il est clair qu’on ne change pas du jour au lendemain et donc les visites surprises du président de la République sur les chantiers de grand intérêt ne peuvent qu’être sporadiques.

Cependant, c’est déjà bien de savoir qu’au-delà des maquettes qui peuvent lui servir de base pour se faire une idée de la présentation finale des infrastructures, Patrice Talon épouse également l’option qui lui permet de toucher du doigt la réalité des choses. Et forcément, surtout quand ces visites présidentielles interviendront de plus en plus en amont et à une phase des travaux un peu plus avancée, ce sera très bénéfique pour un meilleur suivi. Alors, deux visites de chantier sans tapage et pour du concret, on est tenté de chuchoter : « pourvu que ça dure ».

Mais étant donné, s’il en est ainsi, que la chansonnette du populisme ne manquera pas de retentir, l’essentiel est que le locataire de la Marina soit réellement concentré sur l’objectif. Ce qui est sûr, on ne cache pas le soleil avec un tamis et plus la présence stratégique du gendarme sur le terrain aidera les infrastructures socio-économiques à vite et bien sortir de terre, mieux ça vaudra. Alors, même si populisme il devrait y avoir, je ne veux apprécier qu’aux résultats. Le reste, disons qu’on s’en fout.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top