Sign in / Join

Bénin / Chronique : Esae, mission accomplie !

24
0
Share:

Bénin / Chronique :

Esae, mission accomplie !

Angelo Dossoumou

Au stade René Pleven de Cotonou, il ne fallait pas être supporter béninois cardiaque. Pour une qualification historique attendue face à Génération foot de Dakar, Esae Fc nous a fait trembler. Dans la douleur, le club des étudiants s’est qualifié pour la phase de poule. Hier, sur nos propres installations, l’adversaire battu à l’extérieur nous a retourné la monnaie de notre pièce. Ainsi, à l’issue du temps réglementaire, le marquoir affichait 1-0, ce qui donne une égalité parfaite sur l’ensemble des deux matchs. Au cours de la séance des tirs au but, les Béninois sont également passés par toutes les émotions. Mais, il était dit que les belles histoires ont de ces tournures à vous couper le souffle. Alors, ce qui importe, c’est cette merveilleuse qualification qui force le respect dans le gotha du football africain et mondial.
Car, ne l’oublions surtout pas, après son brillant parcours à la Can 2019 en Egypte, sur le plan footballistique, le Bénin a désormais un rang à défendre. Malheureusement, les Buffles Fc de Parakou sont vite passés à la trappe au niveau des éliminatoires de la ligue des champions de la Caf. Alors, que Esae Fc sauve l’honneur en Coupe de la confédération en sortant respectivement les représentants de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Sénégal, ce n’est qu’une fierté nationale. D’ailleurs, depuis l’instauration en 2000 de la nouvelle formule des compétitions africaines de clubs, ce n’est qu’une première et forcément ça se célèbre et ça mérite qu’on décerne des satisfécits à tous ceux qui ont œuvré pour cet exploit.
Ce faisant, l’appétit vient en mangeant. C’est dire qu’avec Esae, l’ambition de tutoyer les sommets et de marquer à jamais les esprits, à l’instar des Dragons de l’Ouémé d’une autre époque, ne doit pas s’en arrêter en si bon chemin. C’est pourquoi, pour la phase des poules où l’adversité serait d’un niveau largement supérieur, tous les ingrédients doivent être réunis afin d’aider nos ambassadeurs à faire franchir un nouveau palier au football béninois. Déjà, pour ceux qui ne le savent pas, la phase de poule est une belle vitrine qui s’offre à nos talents et l’occasion d’ouvrir notre championnat national à de potentiels sponsors.
Certes, pour un club béninois aux ressources limitées, arriver à ce niveau, ce n’était pas gagné d’avance. Raison de plus, pour les dirigeants, le staff et les joueurs de Esae Fc d’aborder les matchs à venir sans pression. Justement, à partir du 10 prochain, ils sauront à quoi s’en tenir. Sans doute, ce sera du lourd. Mais, peu importe. Après les miracles successifs devant Salitas Fc et Génération foot, plus rien ne devrait leur faire peur. A coup sûr, cette saison, une bonne étoile les accompagne et avec plus d’envie, une organisation sérieuse, la dynamique victorieuse ne s’arrêtera pas de si tôt. Du moins, c’est le grand souhait de tous les amoureux du cuir rond. Mais, un rêve, ça se nourrit et surtout ça se construit. Alors, que tous ceux qui veulent voir plus haut Esae Fc se donnent la main pour les prochains défis.
En ce qui me concerne, pour la phase de poule, la mobilisation autour du club appelé à défendre les couleurs nationales doit être totale. De toute façon, à travers Esae Fc, les autres ne verront que le Bénin. Et donc, plus de place aux antagonismes afin qu’autour de l’équipe, vive aujourd’hui plus que jamais, l’union sacrée. Tout compte fait, quand le foot parle, les barrières s’écroulent. Sur ce, tous sans exception, aidons Esae Fc à nous donner plus de joie.

Share:

Leave a reply