Actualités Bénin

Bénin / Chronique :L’indice des privations !

Bénin / Chronique :

L’indice des privations !

Angelo Dossoumou

Des fleurs pour l’économie béninoise, de l’espoir pour une croissance soutenue et stable. Au regard des derniers indicateurs de performance, on peut le dire. Pour preuve, l’évaluation du Fmi qui date d’à peine quelques jours, prévoit un indice de croissance de 6,7% pour l’année 2019. De son côté, la Bad ne note pas autre chose et globalement, le feu est au vert pour tutoyer les sommets sur le plan du développement en Afrique subsaharienne. A propos, parlant de la dette extérieure du Bénin, elle diminue sérieusement malgré les nombreuses émissions sur le marché financier. Tout ceci, beaucoup vous chanteront que c’est du déjà entendu. Justement, après chaque passage et excellente appréciation des institutions internationales sur la santé de notre économie, ce sont les mêmes questions qui trottinent dans la tête du Béninois : comment se fait-il que le citoyen lambda n’en ressente pas les effets et quel est l’intérêt de ces chiffres mirobolants ?
De mon point de vue, si la gouvernance en cours est félicitée de partout, ce n’est pas par hasard. D’ailleurs, les sages savent qu’on n’a rien sans rien. Effectivement, les indices aujourd’hui salués ne sont que le fruit des réformes et de l’assainissement dans la gestion des ressources publiques. Evidemment, plus les mécanismes de contrôle des caisses de l’Etat sont stricts, aident à supprimer les poches de corruption et de gabegie ou amènent le contribuable à participer à l’effort national, mieux les indicateurs macroéconomiques se portent. Seulement, tout ceci ressemble fortement à des sacrifices ou à des privations. Conséquence, sur le plan économique, le pays se porte bien mais le panier de la ménagère s’en ressent toujours.
A présent, tous les Béninois ont le regard tourné vers les perspectives qui devraient découler de la croissance enregistrée et confirmée par les institutions financières internationales. En principe, le mieux à faire dans un premier temps, c’est de tout mettre en œuvre pour maintenir le cap. Pour ça, a priori, aucune inquiétude à avoir. Maintenant, pour ce qui est de la préoccupation des citoyens, il va sans dire que leur quotidien s’en ressent et s’en ressentira au fur et à mesure que la croissance se rapprochera des deux chiffres. Pour l’instant, elle avoisine les 6,7% pour l’année 2019. Cependant, il faut admettre que cela permet déjà à de milliers de jeunes d’avoir un emploi grâce aux grands travaux dispatchés sur l’ensemble du territoire national. Ce qui suppose, qu’entre l’année dernière et cette année, le nombre de Béninois qui sortent de la précarité s’accroît.
Cependant, puisque le social s’entend aussi par le niveau acceptable du train de vie du travailleur moyen, il ne reste qu’à souhaiter le plus tôt que possible, une hausse du Smig et des améliorations sur les fiches de paie. Sur un autre plan, des solutions palpables sont toujours attendues pour reloger les déguerpis de l’espace public. En somme, j’imagine que le bonheur des populations, c’est de disposer de meilleurs cadres de vie et de travail, des emplois stables et des revenus consistants afin de pouvoir consommer sans se soucier du lendemain. Seulement, nous ne sommes qu’aux alentours de 6,7% de croissance et c’est largement insuffisant pour rattraper un retard accumulé sur de longues années. Mais, espérons que les fruits tiennent la promesse des fleurs.
En fin de compte, nos privations et nos contributions au trésor public ne sont pas vaines. Maintenant, tant qu’il reste à faire, rien n’est fait. Alors, avant que d’ici quelques années, nos enfants jouissent pleinement de cette embellie économique, qu’il plaise à la Rupture que nos ceintures se desserrent complètement et que nos sourires soient larges. Espérons.

Related posts

Bénin/Culture Fonds des arts et de la culture: le DG Gilbert Déou-Malé parle des réformes

adminbti

Bénin/Tournoi ‘’Réseau Voïtan’’  de Mahuklo Rodrigue: Le top de la 2ème édition dimanche prochain

adminbti

Bénin/ Société Le haut conseil des béninois de l’extérieur  au chevet des populations de Dangbo

adminbti

Leave a Comment