Actualités Bénin Société

Bénin / Chronique : Message aux imprudents !

Bénin / Chronique :

Message aux imprudents !

Angelo Dossoumou

Mort parce qu’il se croyait tout permis. Stoppé net dans la fleur de l’âge pour n’avoir pas compris que l’imprudence, l’arrogance, les caprices, la perversité et la brutalité ne conduisent nulle part. Contre-modèle pour une jeunesse consciente, le chanteur ivoirien Dj Arafat s’efface définitivement de la scène et laisse le choix à ses admirateurs de tirer des leçons de son mode de vie excentrique. S’il est vrai que les conséquences corrigent mieux que les conseils, il ne serait non plus exagéré d’affirmer que la mort du roi du coupé-décalé est un message fort pour les abonnés aux déviances et autres réfractaires au socialement-correct.
Sinon, être une star appréciée, adulée et avoir la notoriété internationale n’a jamais été une histoire de démonstration de caractère répulsif mais de talent. Avouons, sans hypocrisie, que l’enfant gâté de Yopougon, même s’il ne fait pas partie de mes artistes préférés, n’en manquait pas. Mais, effet de buzz, bling-bling ou style ostentatoire et excessif peut-être, il a confondu la musique qui nourrit l’âme à ses délires et envies démoniaques. J’imagine qu’en dépit de cette fin tragique, il y en a encore qui donneraient cher pour ressembler point pour point au meilleur des Dj ivoiriens de sa génération ou si vous voulez à l’idole Arafat. D’avance, puisqu’il n’y a pas d’avertissement sans frais, je leur dis ‘‘yako’’ et surtout qu’ils n’oublient pas que dès lors qu’ils ne respecteront pas la vie, elle a pleinement le droit de leur jouer de vilains tours. A leurs dépens et avant même la triste fin du féru et chanteur de ‘‘moto-moto’’ beaucoup l’ont appris. Seulement, la mort est insatiable et, elle ne se privera pas de rappeler à ceux qui oublient souvent qu’elle existe, qu’on ne la défie pas.
A propos, le hasard fait bien les choses car, l’accident qui a emporté à 33 ans Dj Arafat coïncide avec la journée internationale de la jeunesse qui suppose un jour d’éveil pour plus d’implication de la relève de demain dans le changement de mentalité pour le développement de l’Afrique en particulier et du monde en général. Et forcément, acteurs au premier plan des messages pour la conscientisation des jeunes, les stars n’ont plus le droit de se rater. Entre gaver leurs fans d’illusions et partager avec eux, les expériences de vie et l’humilité afin que le respect des normes sociales l’emporte sur le bling-bling, à eux de voir. Mais, une chose est sûre, l’histoire ne retient longtemps et ne célèbre que des investissements positifs et la noblesse de nos actes. Alors, tant pis pour ceux qui sont prêts à tout pour briller aux yeux des hommes au risque d’être une étoile filante.
Du reste, sans un brin de savoir vivre et de savoir être, ne soyons pas surpris d’enregistrer des sorties de scène du genre de celle de Dj Arafat. Une fois encore, il y a de ces morts qui sont des rappels à la jeunesse en manque de repère. Dorénavant, et je l’espère vivement, ils seront plus nombreux à marcher durablement dans la droite ligne de ce que nous enseignent les livres saints et la morale. Evidemment, pour conscientiser des égarés, il n’y a pas pire message que la disparition d’un être cher. Mais voilà, il fallait que Dj Arafat meure pour que nos imprudents, amateurs des déviances et du bling-bling se rappellent que tout ce qui est possible n’est pas permis. Désolé pour eux, il en sera toujours ainsi.

Related posts

Bénin/ChroniqueAu-delà de l’exploit !

Dios

Fête de Maouloud 2017 : Les fidèles musulmans célèbrent la naissance du prophète Mohammed

adminbti

Bénin/Santé : Luc ATROKPO  œuvre pour l’amélioration de la santé sexuelle chez les adolescents

adminbti

Leave a Comment