Actualités

Bénin/ Dakpè Sassou au sujet du DAT de 17 milliards à la Bibe « La Cnss, ni les travailleurs n’ont rien gagné dans ce placement »

Bénin/ Dakpè Sassou au sujet du DAT de 17 milliards à la Bibe

« La Cnss, ni les travailleurs n’ont rien gagné dans ce placement »

-LES PHARAONS – Océane LEANON

L’Honorable Dakpè Sossou, deputé de la 7ème législature a rencontre les populations de la dix-huitième circonscription électorale à Lokossa le week-end du 25 Novembre 2017. Au menu de ces échanges, le sulfureux dossier du placement de 17 milliards des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale. Pour l’ancien maire de Lokossa, son « frère du Mono » a décidé de ce placement juste pour bénéficier des retro commissions.
C’est en sa qualité d’homme politique natif du département du Mono que Dakpè Sossou s’est invité dans le débat sur le placement à risque de 17,5 milliards des fonds des pensions des retraités à la Banque internationale du Bénin (Bibe). Le principal suspect dans cette affaire étant également du mono, il a alors pris l’initiative d’expliquer aux ressortissants dudit département les tenants et les aboutissants du dossier.

Pour Dakpè Sossou, seules les retro commissions peuvent justifier le placement de cette faramineuse somme dans une banque aussi moribonde. Il se posera la question de savoir pourquoi les anciens dirigeants de la Cnss ont laissé la panoplie de banques performantes et crédibles encore opérationnelles pour choisir la Bibe. Selon le conférencier du jour, les 71.994.337 FCFA de retro commissions ont pesé dans la balance.

Pour lui, la détention de son frère Laurent Mètognon est amplement justifiée. Au-delà du risque lié à ce placement, l’élu du peuple trouve des circonstances aggravantes pour son « frère ». il évoquera alors la procédure qui a conduit à ce placement. « Normalement, la direction générale soumet au conseil d’administration qui valide. Mais le cas d’espèce, l’ordre de placement est signé par l’éminent syndicaliste, notre frère Mètognon » a-t-il expliqué aux populations.

Clarifications et situation de responsabilité auront été les axes forts de cette conférence publique de Dakpè Sossou. Ce sont alors des populations visiblement rassurées sur la procédure ayant conduit à la mise sous mandat de dépôt de leur « frère Mètognon qui sont reparties vaquer à leurs occupations. Avec tout de même l’espoir immense que la justice sera bien dite.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top