Non catégorisé

Bénin /Guy Akplogan à la CRIET :    Icc Services devait réaliser la route Savè-Kétou et l’hôpital de Parakou.

Bénin /Guy Akplogan à la CRIET :   

Icc Services devait réaliser la route Savè-Kétou et l’hôpital de Parakou.

Pierre KOUTON

Les responsables de Icc Services n’étaient pas seulement des apprentis financiers. L’audience du 28 Décembre 2018 a permis à la CRIET, de comprendre que les promoteurs de la structure illégale de placement avaient des marchés publics à exécuter au Bénin. Guy Akplogan en dévoilant à la barre les discussions entre Boni Yayi et les partenaires de Icc Services lors de l’audience en Janvier 2010 au Palais de la Marina, a laissé entendre que, Icc Services devait réaliser la route Savè-Kétou et l’hôpital de Parakou. D’un autre côté, les israéliens devaient assurer la sécurité de Boni Yayi pendant la présidentielle de 2011.

 Au cours des débats du vendredi 28 Décembre, le procureur spécial est revenu sur l’audience accordée aux responsables de Icc Services par l’ancien Chef d’Etat, Boni Yayi en Janvier 2010. Il a fait remarquer d’abord qu’un des sachants à la barre, a évoqué que c’est au cours d’un conseil des ministres de 2010, que l’affaire Icc Services a été connue du gouvernement.

Il relève en outre que déjà, le 21 Aout 2009 à 15 heures, il y a eu une séance à la BCEAO, pour parler des activités de Icc Services. A cette rencontre,  la BCEAO a fait remarquer que l’activité de Icc Services, n’était pas dans les normes. Le procureur spécial a fait savoir que  le gouvernement a eu le compte rendu  de cette séance. Pourtant en   Janvier 2010, les responsables de Icc Services, ont été reçus  avec Pascal Baudoin PDG de Paloma,   par Boni Yayi à la Présidence de la république.

Guy Akplogan va révéler à la Cour, qu’ils ont proposé au gouvernement vouloir investir dans les domaines de la  santé et les BTP. Les images ont été diffusées à    l’Ortb, dira le procureur spécial,   et on a vu Guy Akplogan dont l’activité était illégale, reçu en qualité de responsable de Icc par le Chef de l’Etat.

C’est à cette rencontre que des accords ont été pris, et des engagements contractés.  Une lettre d’invitation a été envoyée à Guy Akplogan par ses partenaires. Selon les avocats de Icc Services, les partenaires de Icc services ont  invité Guy Akplogan en France,    pour la mise en place d’une société logistique pour le bitumage d’une route à Savè Kétou et l’hôpital de Parakou.

Guy Akplogan a confirmé à la barre   qu’après l’audience de Janvier 2010,  à la présidence , Boni Yayi avait déjà   donnée  des instructions, aux ministres     Issifou Takpara et Nicaise  Fagnon pour que les différents  dossiers puissent évoluer.  Au cours de l’audience de Janvier 2010, il a été aussi question de  sécurité, avec des israéliens qui étaient  membre du consortium d’hommes d’affaires introduit au Palais de la République.

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top