Actualités

Bénin/ Justice : Icc Services , Nicaise Fagnon s’explique

Bénin/ Justice :

Icc Services , Nicaise Fagnon s’explique

Très attendu à la barre ce lundi 14 janvier 2019, l’ex-ministre des transports, Nicaise Fagnon a bel et bien répondu à l’appel de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). A cette occasion, l’ancien ministre des transports, actuel maire de la
commune de Dassa-Zoumè, Nicaise Fagnon a rejeté en bloc les déclarations, devant la Cour, du promoteur de Icc-services, le sieur Guy Akplogan faisant état de ce qu’il percevait de façon hebdomadaire, comme libéralité la fameuse somme de 5 millions de francs.

« Après que nous, moi Pdg de Icc-services et d’autres hommes affaires dans un consortium, étions allés voir le Chef de l’Etat. En ce temps, notre dossier concernait le ministère des transports. Après notre passage à la présidence, monsieur Fagnon m’a appelé plus d’une fois. Je devais aller déposer 5 millions Fcfa dans son bureau. Moi-même personnellement j’ai été deux ou trois fois… », a rappelé à la barre Guy Akplogan, Pdg Icc-services pendant la confrontation. A l’en croire, les fonds étaient réclamés par le ministre Fagnon dans le cadre d’un dossier relatif au secteur des transports.

A ces allégations, Nicaise Fagnon répond : « Je suis très surpris que quelqu’un avec qui je n’ai aucune relation, ni de près, ni de loin, je l’appelle pour me donner l’argent. C’est faux. Il n’y a pas de deal, il n’y a pas de matière. Il ne peut pas dire qu’il s’est présenté à moi comme étant un Pdg de quoi que ce soit.

Je suis dépassé par le fait qu’on puisse me dire que j’appelle pour exiger qu’on m’amène de l’argent. Avant que je puisse dire ça, c’est que j’ai un document que quelqu’un a signé. Et la personne s’oblige parce qu’elle sait qu’elle a son intérêt avec moi ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top