Actualités

Bénin/Législatives 2019 Les députés de l’opposition décidés enfin à réviser la constitution

Bénin/Législatives 2019

Les députés de l’opposition décidés enfin à réviser la constitution

Rejetée à deux reprises par les députés de la législature actuelle, la révision de la constitution pourrait s’opérer à la faveur de session extraordinaire en cours. Cette option aurait été validée par la quasi-totalité des députés de l’opposition qui ont pourtant opposé une fin de non recevoir aux deux tentatives de toilettage de la loi fondamentale introduites par le Chef de l’Etat, Patrice Talon. La révision de la constitution semble l’ultime porte de sortie qui permettra de débloquer le processus électoral en cours et garantir une participation inclusive des partis politiques aux prochaines élections législatives. Cette annonce faite par le comité paritaire à l’ouverture de la quatrième session extraordinaire de l’année 2019 mérite réflexion et suscite déjà des interrogations au sein de l’opinion publique. D’aucuns se demandent pourquoi c’est maintenant que leurs intérêts sont en jeu que les parlementaires, notamment ceux de l’opposition, ont ramené sur le tapis, le projet de révision de la constitution. Il est pourtant un secret de Polichinelle que notre loi fondamentale recèle de nombreuses insuffisances. Paradoxalement, aucune tentative profonde de révision de la constitution n’a prospéré depuis l’avènement du renouveau démocratique, les députés soupçonnant chaque fois l’Exécutif de provoquer une révision opportuniste de la constitution.
Cette proposition du comité paritaire mis en place au parlement et présidé par Adrien Houngbédji sera soumise à la plénière le jeudi 21 mars prochain. Si elle est adoptée, les élus du peuple pourraient voir leur mandat actuel s’allonger de quelques semaines. De grandes modifications sont également annoncées au niveau des lois portant code électoral et la charte des partis politiques. Les propositions avancées seront-elles validées par les députés de la majorité parlementaire ? Wait and see.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top