Actualités

Benin/SécuritéLa police d’arrondissement d’Igana met aux arrêts une bande de trafiquants d’organes humains

Benin/Sécurité

La police d’arrondissement d’Igana met aux arrêts une bande de trafiquants d’organes humains

 

L’arrondissement d’Issaba dans la commune de Pobè a été le théâtre d’une scène de barbarie primitive ces derniers jours. Dans la nuit du 12 au 13 mai dernier, des individus sans foi ni loi ont enlevé dame Chango Kounlè, une femme bossue âgée d’une soixantaine d’années environ dans le village d’Ichakpo. Aussitôt après son enlèvement, la victime a été conduite dans le village voisin d’Ayoyéyé au domicile d’un guérisseur traditionnel où elle sera sauvagement exécutée, décapitée et ensevelie dans une forêt. Alerté par les populations, le commissariat d’Igana, dirigé par le jeune lieutenant de police Ahonlonsou Julio, a diligenté des enquêtes qui ont abouti à la mise aux arrêts des commanditaires, auteurs et complices de ce crime crapuleux. Au cours de leur interrogatoire, les personnes appréhendées ont reconnu les faits. Sur instructions du commissaire Ahonlonsou et de ses éléments, ils ont procédé à l’exhumation des membres du corps de la victime. Ils ont en outre affirmé que les organes étaient destinés à faire de l’argent. Cinq personnes au total ont été appréhendées dans ce dossier. Les mis en cause seront présentés ce jour-même au procureur de la république près le tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè.
Il s’agit là d’une énième prouesse de la police républicaine à mettre à l’actif du commissariat d’Igana et de ses éléments qui s’emploient de jour comme de nuit à assurer la sécurité des paisibles populations. Le démantèlement de ce réseau de malfaiteurs n’aura pas été possible sans la franche collaboration des populations de la zone et l’appui remarquable de la Direction départementale de la police républicaine du plateau.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top