Actualités

Bénin/Société Le Roscil-cft combat le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Bénin/Société

Le Roscil-cft combat le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme sont des thématiques qui ne laissent personne indifférente. C’est compte tenu de cela qu’est né le Réseau des Organisations de la Société Civile pour la Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du Terrorisme (Roscil-cft) qui entend lutter dans ce sens.

Eunice Mongbo(stag)

Roscil-cft. Telle est la dénomination du nouveau creuset dont la vocation est d’aider les institutions nationales et internationales dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Paul Adamou, président du Roscil-cft souhaiterait combattre ces maux avant qu’ils ne soient une réalité dans notre pays. <<Le Bénin n’est pas encore à l’étape de diagnostic, mais il faut prévenir>>. En outre, l’ambition nourrie par ce creuset est de former tout les acteurs du système socio-économique du Bénin sur les enjeux de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tant que réseau, le Roscil-cft s’est fixé un objectif qu’il pense bien atteindre.

Celui d’apporter un changement de comportement au niveau de toutes les couches de la population. Par ailleurs, il est important de rappeler que le mode opératoire du Roscil-cft est non seulement de formuler une vision commune mais aussi, de susciter la complémentarité des compétences et la synergie d’actions pour une lutte efficace contre le financement du blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme au Bénin. Bruno Kangni, parrain de l’évènement qui pense que l’être humain est au centre du développement, a exhorté la jeunesse à être vertueuse.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top