Non catégorisé

Campagne cotonnière 2017-2018 : Le Bénin, 3ème producteur de Coton en Afrique de l’Ouest

Campagne cotonnière 2017-2018 :

Le Bénin, 3ème producteur de Coton en Afrique de l’Ouest

 

Les efforts fournis par les acteurs de la filière coton sous le leadership du gouvernement du président Patrice Talon ont payé. Le dernier classement des pays producteurs du coton place le Bénin à la troisième place dans la sous-région. Avec un volume de 597 986 tonnes en 2017/2018, le Bénin manque de peu la seconde marche du Podium.

 

D.C

 

La campagne cotonnière qui vient de s’achever a vu la production de Coton atteindre de nouveaux records. Pilier de l’économie nationale, l’or blanc n’avait plus connu pareille ascension depuis très longtemps.

Avec sa production record de 597 986 tonnes en 2017/2018 sur une superficie de 530145 hectares, le Bénin a obtenu un rendement d’environ 1,13 tonne/hectare, deux niveaux jamais enregistrés.

Ces performances n’ont pas été sans impactes sur l’économie nationale. Si l’on se réfère aux chiffres avancés par le gouvernement, un montant net de 91,2 milliards a été versé aux producteurs au terme de ladite campagne. Dans ces conditions, le trésor a engrangé des recettes fiscales de l’ordre de 2,56 milliards, grâce au prélèvement de 10Fcfa/Kg effectué au niveau du cordon douanier.

Pour les acteurs de la filière, ces performances sont le fruit des nombreux efforts consentis dans cette filière. « Ces différentes statistiques démontrent que les réformes engagées dans le secteur, les mesures d’assainissement prises aux fins de la relance de la filière de même que la formation des producteurs sur les technologies d’amélioration de la fertilité des sols, sont porteurs de résultats probants », s’est félicité pour sa part le gouvernement du nouveau départ.

Contrairement au régime défunt qui durant dix années avaient investi des milliards de francs CFA dans cette filière sans résultats probants, le gouvernement Talon a choisi d’opérer des réformes et surtout a décidé de laisser les acteurs de cette filière gérer eux-mêmes le coton. « Depuis mon arrivée au pouvoir, mon gouvernement n’a injecté aucun centime dans la filière coton contrairement à mon prédécesseur qui a gaspillé 150 milliards de FCFA  dans le coton sans aucun retour, avait confié le président Patrice Talon à Jeune Afrique.

Une décision du gouvernement de la rupture qui s’avère payante au vu des résultats obtenus depuis deux ans. Mieux, lors de la prochaine campagne cotonnière, les autorités béninoises espèrent maintenir la dynamique croissante en revalorisant les prix pour le coton graine 1er et 2ème choix respectivement à 265 FCFA/Kg et 215 FCFA/Kg. Les autorités du mali et du Burkina Faso sont prévenues. Car, le Bénin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est à juste titre que les producteurs par la voix de leur porte-parole ont promis aller plus loin lors de la prochaine campagne cotonnière. « Ce n’est pas le moment d’aller dormir sur nos lauriers », a informé un acteur de l’Association Interprofessionnelle de Coton.

Notons que le Mali a chipé la première place détenue par le Burkina Faso grâce à sa production record estimée à 700 000 tonnes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top