Communales 2020 : Anicette Bada échange avec les femmes de saint Louis à Abomey-Calavi

153
0
Share:

Communales 2020 :

Anicette Bada échange avec les femmes de saint Louis à Abomey-Calavi

 

A Quelques heures du début de la campagne électorale pour le compte des communales 2020, Anicette Bada, Candidate sur la liste Union Progressiste dans l’arrondissement central d’Abomey-Calavi affûte ses armes. Dans la soirée de ce mercredi 29 avril 2020, elle a échangé avec les femmes de l’association «Epiphanie » de Saint Louis à Abomey-Calavi. Les échanges ont porté sur les stratégies à mettre en place afin de ratisser large pour l’Union Progressiste lors de ces élections.

D’entrée, la candidate a exprimé sa joie et satisfaction d’avoir échangé avec ces femmes qui à l’en croire sont de vraies battantes. « La plupart de ces femmes m’ont vu grandir et ont une idée de mon parcourt. J’ai accepté sans hésiter leur invitation. On s’est retrouvé ce soir à leur siège et nous avons beaucoup échangé sur les stratégies à mettre en place au sein de leur association pour l’épanouissement de la femme et pour la victoire de l’UP au soir de ces élections », a fait savoir Anicette Bada visiblement émue de la teneur des échanges.

Quant aux femmes de l’association, elles ne sont pas faites prier pour rassurer leur hôte de leur soutien sans faille lors de ces joutes électorales. « Nous connaissons bien la candidate Anicette Bada et nous savons toutes les actions qu’elle mène à l’endroit des femmes. Quand nous avons appris qu’elle est de surcroît membre de l’Union Progressiste, nous avons dit que nous allons la soutenir et au soir des élections municipales, elle pourra figurer parmi les élus », a laissé entendre Blandine Fatondji, membre du groupement « Epiphanie ». Même son de cloche de la part de Déguénon Estelle qui estime qu’au regard des échanges, qu’il est important que les femmes de l’association apportent leurs soutiens à la candidate. « Il faut que nous encourageons sa candidature et qu’on la soutienne jusqu’au bout », va-t-elle marteler.

Occasion pour la candidate d’inviter les femmes à s’intéresser à la chose publique, à s’imprégner de tout ce qui se passe dans le pays. Elle n’a pas manqué d’annoncer les couleurs : « Dès que les campagnes vont commencer, vous allez me sentir sur le terrain », une manière pour la candidate de dire qu’elle va mouiller le maillot afin de ratisser large pour l’Union Progressiste.

Share:

Leave a reply