Riposte du Bénin au Coronavirus : Alain Amanda décline les armes pour lutter contre la propagation du virus

145
0
Share:

Riposte du Bénin au Coronavirus :

Alain Amanda décline les armes pour lutter contre la propagation du virus

Face à l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans notre pays, les leaders politiques ne cessent de sensibiliser les populations sur les mesures de prévention à prendre pour éviter la propagation de la maladie. A l’instar de ceux-ci, Alain Amanda, membre de l’Union Progressiste est également monté au créneau ce mercredi 8 avril 2020. A la faveur d’un message publié sur les réseaux sociaux, le leader politique a décliné les armes pour lutter contre la propagation du virus. Entre autres, non seulement il invite le gouvernement à corser les mesures de prévention mais aussi, appelle les populations au port systématique de masque pour faire à l’évolution de la maladie. Lire ci-dessous l’intégralité de sa déclaration :

 

MESSAGE DU LEADER PROGRESSISTE, ALAIN AMANDA A TOUS LES BÉNINOIS ET BÉNINOISE

Chers compatriotes, depuis des semaines, notre pays fait face à une situation sanitaire inquiétante.

« Non au Covid-19, tu ne passeras pas par moi », dixit Alain Amanda

En effet, depuis l’apparition du premier cas confirmé de Covid-19, la peur et la psychose ont atteint tous les esprits ; ce qui peut avoir un impact négatif sur l’économie individuelle et nationale. C’est une guerre asymétrique contre l’invisible. Ainsi pour vaincre et remporter la bataille, l’unité et le comportement individuel sont les armes les plus efficaces. L’heure n’est pas à la politisation de la pandémie. Ce virus est là pour déstabiliser les régimes fragiles pour une nouvelle conquête du monde. Sur ce, les seules décisions gouvernementales ne suffisent pas pour gagner la bataille. C’est le moment de solliciter l’accompagnement individuel et collectif de tous les Béninois à prendre les armes pour mettre hors d’état de nuire l’ennemi. Ces armes nous les avons déjà à notre portée. Il s’agit notamment : de l’auto confinement des personnes revenant de pays à risques, des béninois ayant des antécédents sanitaires comme les diabétiques, les asthmatiques, les rhumatiques, les drépanocytaires, les séropositifs et autres individus affectés par des maladies chroniques.

Dans les zones du corridor sanitaire, le port de masque doit être systématique ainsi que l’observation de distance de sécurité d’au moins 1m.

Nos comportements dans les restaurants encore ouverts doivent respecter les gestes barrières. Quant aux mesures prises par le gouvernement, nous souhaitons à défaut de fermer les aéroports, d’interdire l’arrivée de toutes personnes n’ont résidentes au Bénin. Il faut aussi renforcer les mesures de contrôle sur toutes nos frontières, car le microbe (Covid-19) ne voyage pas ; ce sont hommes qui le transportent.

Chers compatriotes, la situation est grave, inquiétante et explosive à tout moment car nos comportements socio-culturels nous exposent à un risque plus élevé. Nous devons dénoncer et déclarer immédiatement tout comportement de personnes suspectées de retour de voyage d’un pays à risque. La maladie vite déclarée se guérit.

A nos élus et responsables de toutes sortes, nous devons mettre à contribution tous les canaux d’informations pour sensibiliser nos compatriotes.

Les crieurs publics, les hommes des médias, les artistes et autres acteurs doivent se lever comme un seul homme pour informer les populations. Le message doit être clair : « Non au Covid-19, tu ne passeras pas par moi ».

Share:

Leave a reply